maliterie.com le bien-être direct fabricant. Ma literie vous propose une nouvelle façon d'acheter sa literie : en ligne et en direct de notre usine !
Fabricant français de literie
et fauteuils relax depuis 1905
Mon panier : vide

Contactez-nous par email

serviceclient@maliterie.com

0805 290 100

ACTUS DU SOMMEIL ET DE LA LITERIE - 12/01/2015

Mieux connaître son sommeil : les différents cycles du sommeil


Le sommeil occupe une part importante de notre vie (1/3 en moyenne). Il est important de le comprendre et d’essayer de respecter ces phases qui permettent au corps de se ressourcer. Mais comment le corps s’endort ?


Mieux connaître son sommeil

Le sommeil est comparable à une perte de conscience du monde qui nous entoure. Nos muscles se détendent au fur et à mesures et l’esprit s’évade. En effet, tout ce fait grâce à un noyau nommé VLPO (noyau préoptique ventrolatéral) situé dans l’hypothalamus du cerveau. C’est lui qui va envoyer un signal pour arrêter la production des substances qui nous tiennent en éveil tout au long de la journée. Une fois ce signal donné, les cycles du sommeil peuvent commencer.

Une nuit représente 5 à 6 cycles de 90 minutes en moyenne et un cycle est composé de plusieurs phases :

La somnolence

C’est l’endormissement. De courte durée (5 à 10 min) cette phase est la transition entre l’état d’éveil et le sommeil. Elle se manifeste autour de l’heure à laquelle on a l’habitude de se coucher. La vigilance est au plus bas, on a l’esprit engourdi. Le corps fabrique alors une substance nommée sérotonine à l’origine des bâillements, de la sensation de froid et de la diminution de l’activité cérébrale. Les personnes qui restent dans cette phase de sommeil plus de 20 minutes sont souvent atteintes d’insomnie.


Le sommeil lent et léger

Cette phase constitue 15% de notre nuit et a tendance à augmenter avec l’âge. C’est le moment où tout est possible, se réveiller ou s’endormir. On est donc encore très sensible au monde extérieur et l’on peut se réveiller rapidement par des stimuli comme la lumière ou le bruit. Beaucoup de personnes pensent être réveillées pendant cette phase mais c’est pourtant une phase où l’organisme commence à récupérer.


Le sommeil profond

Cette phase constitue 40% de notre sommeil (1h40 en moyenne par nuit). Avec le temps elle a tendance à diminuer dans le temps pour laisser plus de place au sommeil léger. Le sommeil profond reste la phase la plus importante. En effet c’est à cette période que l’on voit apparaitre des maladies du sommeil comme le somnambulisme et les terreurs nocturnes.

Mais s’est aussi dans cette phase que l’hormone de croissance est produite par le corps ainsi que la division cellulaire d’où l’importance de cette phase de sommeil chez les enfants.


Le sommeil paradoxal

Cette phase représente 20% du sommeil global. Sa durée augmente au cours de la nuit (premier cycle avec une phase très courte). C’est pendant cette phase que nous laissons place à l’imagination avec comme mode d’expression, le rêve. Les rêves que nous faisons pendant cette période sont souvent très réalistes et sont plus faciles à se remémorer au réveil. Ce sommeil permet également d’enregistrer les informations de la journée (et favorise la mémoire) et la maturation du système nerveux.


Phase intermédiaire (latence)

Cette phase est composée de micro-réveils débouchant soit sur un nouveau cycle soit sur le réveil complet.


Les différentes phases ont toutes leur importante et aucune ne doit être négligée. Nous vous encourageons donc à respecter votre temps de sommeil et à créer un environnement propice à votre sommeil. Une bonne literie avec un sommier et un matelas de qualité vous aideront bien sûr à améliorer votre qualité de sommeil.

Laurie du magasin Maliterie.com de Marseille

Source photo : m.quiz-santé.fr


   
 
 
Maliterie.com - ZA de Chapeau - Route de Ballon - 72190 Neuville sur Sarthe - France | Tél : 0805 290 100