Présentation

Découvrez à travers ce blog toute l’étendue de l’univers du sommeil, conseils pratiques, sommeil connecté, santé et bien-être… Le fabricant français Maliterie.com propose son expertise pour décrypter les dernières actualités du sommeil et de la literie.

Découvrez maliterie

Indice capital sommeil

Une bonne literie pour les jeunes est-elle indispensable ?

Publié le : 19/09/2018 14:23:42
Catégories : Bienfaits du sommeil , Sommeil et jeunesse

Une bonne literie pour les jeunes est-elle indispensable ?

L’influence d’un mauvais sommeil sur le corps de l’enfant

Il faut savoir qu’une grande partie de la croissance d’un adolescent intervient durant la nuit.

Jusqu’à l’âge adulte, le corps de l’enfant ou de l’adolescent produit une hormone de croissance pendant le cycle de sommeil profond. Si cette phase de sommeil est entrecoupée ou interrompue, l’hormone n’est pas libérée par l’organisme, et sur le long terme, l’enfant peut présenter des troubles de la croissance. A l’âge adulte, cette hormone de croissance est toujours secrétée par l’organisme mais sert à réparer les cellules et tissus endommagés.

Si le sommeil est régulièrement interrompu pendant les phases de sommeil paradoxal, l’enfant peut être irritable et avoir plus de mal à gérer ses émotions.

Le sommeil paradoxal est également le cycle où nous rêvons, ce qui nous permet de « digérer » les informations et les stimuli de la journée écoulée.

Jusqu’à un certain âge, les os de l’enfant sont encore malléables et ne présentent pas la même densité que ceux d’un adulte. Si la literie est usée et présente des affaissements ou des problèmes de fermeté, le squelette de l’enfant est susceptible d’adopter de mauvais positionnements et de causer des problèmes plus sérieux lors de la croissance.

Choisir une literie de qualité, adaptée à votre enfant

Jusqu’à ce que le squelette de l’enfant soit solidifié et bien formé, il est conseillé de choisir un couchage moelleux afin de ne pas provoquer de futurs problèmes de dos. Par la suite, vous pouvez opter pour un couchage relativement ferme comme une mousse haute résilience ou un latex assez dense.

Il faut s’avoir que jusqu’à l’âge de 10 ans environ, l’enfant aura du mal à déterminer ses besoins en matière de confort de couchage. Il est difficile pour lui de juger objectivement de la fermeté ou de la souplesse d’un matelas. Passé ce stade, celui-ci pourra essayer plusieurs matelas et choisir son confort préféré.

Pour ce qui est du sommier, les modèles à lattes passives sont tout indiqués pour un lit d’enfant. C’est le cas de notre sommier B5, de par la fermeté de son soutien et son tissu recouvrant qui en facilite l’entretien.

Pour aller plus loin

Nous vous conseillons en tous les cas d’obtenir un avis médical si vous vous posez des questions concernant votre enfant.

Vous pouvez consulter votre pédiatre ou un professionnel de santé et de la petite enfance pour plus d’informations sur les bonnes pratiques en matière de couchage des nourrissons et des jeunes enfants.

Le plus important est de choisir une literie en bon état et de qualité.

Pour évaluer la qualité de votre sommeil et de celui de votre enfant, et peut-être identifier des solutions d’améliorations, nous vous invitons à passer le test de l’Indice Capital Sommeil (ICS). Il s’agit d’un outil développé par l’entreprise MySommeil, partenaire de Maliterie.com.

Articles en relation

Partager ce contenu