Choisissez votre magasin

Fabrication des sommiers : les étapes

Etape 1 : cadrage

Les pièces des sommiers sont d’abord choisies en fonction des commandes à réaliser et des stocks à maintenir.

Les pièces sont ensuite assemblées par tourillon, collage et clampsage.

La majorité des sommiers sont en hêtre massif, puis en pin, sapin et multiplis (plusieurs couches de bois).

Contrôle qualité effectué selon la certification CTB :

  • les dimensions
  • l’équerrage
  • l’aspect visuel des pièces (le bois, l’absence d’impacts/rayures…)

Etape 2 : finition

Les pièces en hêtre massif sont teintées, fondurées (il s’agit de la première couche de vernis), égrenées puis vernies.

Chaque assemblage est identifié avec une « fiche suiveuse ».

Les temps de séchage durent environ 1h30 en fonction des saisons et de l’hygrométrie (taux d’humidité dans l’air).

Contrôle qualité effectué selon la certification CTB :

  • la régularité de la couleur
  • l’aspect des pièces

La finition est l’étape prenant le plus de temps du processus de fabrication d’un sommier à cause du temps de séchage.

Etape 3 : préparation des parties mobiles

Après un séchage complet, l’assemblage est personnalisé en fonction du type de produit à fabriquer. En effet l’assemblage sera différent si le sommier est à lattes ou à plots, sachant qu’il existe différents sommiers à lattes.

Durant cette étape, on prépare aussi les accessoires comme les pieds, les arrêtoirs de pieds et les arrêtoirs de côté.

Contrôle qualité effectué selon la certification CTB :

  • l’aspect des pièces dont les accessoires
  • les dimensions

Etape 4 : assemblage final du sommier

L’ensemble des éléments du sommier sont enfin assemblés sur les chaînes de montage jusqu’à obtenir le sommier fini, celui que vous retrouverez dans votre chambre !

Les sommiers passent ensuite un dernier point de contrôle avant l’emballage final.

Contrôle qualité effectué selon la certification CTB :

  • la référence par rapport à l’Ordre de Fabrication
  • l’aspect des quatre côtés du sommier et de ses composants
  • les espaces de sécurité anti coincement/cisaillement
  • le bon fonctionnement du sommier
  • les accessoires (présence et aspect visuel)