Présentation

Découvrez à travers ce blog toute l’étendue de l’univers du sommeil, conseils pratiques, sommeil connecté, santé et bien-être… Le fabricant français Maliterie.com propose son expertise pour décrypter les dernières actualités du sommeil et de la literie.

Découvrez maliterie

Indice capital sommeil

Quel type de matelas pour une personne forte ?

Publié le : 24/04/2018 15:26:45
Catégories : Bien dormir , Choisir son matelas , Conseils pratiques , FAQ

 Quel type de matelas pour une personne forte ?

Tout d’abord, un matelas doit offrir une bonne densité et élasticité afin de répartir la pression et de soutenir au mieux le poids de votre corps

Le soutien du matelas


Pour le soutien, il faut savoir que plus une personne est forte, plus le matelas doit être ferme et dense. Il devra être renforcé au niveau des lombaires pour éviter que cela ne fasse un creux trop rapidement. Le matelas doit ainsi offrir une résilience en adéquation avec le poids du dormeur et il faut alors veiller à la densité de celui-ci (en Kg/m3).

Si vous optez pour des matelas mousses choisissez un matelas en mousse Haute Résilience de densité minimum 55kg/m³. Vous y trouverez un très bon rapport qualité/prix mais une moins bonne ventilation qu’un matelas ressorts ou matelas en latex alvéolé.

Les matelas à ressorts sont également très bien adaptés aux personnes de forte corpulence, car ils offrent un soutien ferme à très ferme (selon le nombre de ressorts) et une très bonne aération (idéal pour les personnes qui transpirent beaucoup la nuit).

Préférez des matelas en latex alvéolésperforés à forte densité. Le minimum serait de 83kg/m³ pour vous offrir un soutien très ferme et un confort durable. De plus, le latex a la particularité d’avoir une très bonne durée de vie.

Ne négligez pas l'épaisseur du matelas

Autre point très important à prendre compte, l’épaisseur totale du matelas. En effet plus le matelas sera épais et moins les suspensions du sommier se feront sentir. Deux options sont possibles : un matelas ferme d’une grande épaisseur, ou un matelas très ferme mais d’une épaisseur réduite.

Par exemple : un matelas en ressorts ensachés d’épaisseur 24 à 26 cm ou bien un matelas 100% latex d’une vingtaine de centimètres et d’une densité élevée de 85kg/m3.

Concernant le matelas il reste encore un critère, et non des moindre à prendre en compte. L’espace de retournement, également appelé l’espace de confort. En effet il faut penser que l’on bouge en moyenne 40 fois par nuits, et que par conséquent, la place peut rapidement venir à manquer. Il faut alors prévoir que le fait de se retourner sans tomber ou sans cogner contre votre partenaire nécessite d’avoir une marge au niveau de la largeur du matelas. Si vous avez actuellement un modèle de dimension 140 cm de largeur, nous conseillerons fortement de choisir une literie qui en fait 160, et pareillement si votre literie actuelle fait 160, de basculer sur un couchage de 180 cm.

L’association du sommier

Le rôle du sommier va être de soutenir le poids du matelas, ainsi que le poids du dormeur, et d’apporter dans son ensemble une suspension qui permette d’augmenter la qualité du sommeil via divers leviers comme l’aération / ventilation, la dureté du lattage, la possibilité de régler indépendamment des zones dans le sommier (curseurs de renforts lombaires), etc.

En ce sens, il faut bien distinguer les lattes dites « passives » et celles dites « actives ».

Les premières n’ont pas de résilience, l’effet d’accompagnement du mouvement du matelas. Cela peut être une possibilité si le dormeur a une corpulence vraiment forte.

Les secondes, plus souples donc, ont de la résilience afin de suivre le mouvement et l’enfoncement du corps dans le matelas et donc par extension du matelas dans le sommier.

A noter toutefois, que s’il s’agit d’un sommier relaxation à moteurs, d’autres paramètres sont à prendre en compte : Poids exact, puissance des moteurs, renforcement des lattes, matière des rotules aux extrémités, etc.

Partager ce contenu