Présentation

Découvrez à travers ce blog toute l’étendue de l’univers du sommeil, conseils pratiques, sommeil connecté, santé et bien-être… Le fabricant français Maliterie.com propose son expertise pour décrypter les dernières actualités du sommeil et de la literie.

Découvrez maliterie

Indice capital sommeil

Faut-il dormir sur un matelas ferme ?

Publié le : 29/03/2018 17:23:14
Catégories : Choisir son matelas , FAQ

Faut-il dormir sur un matelas ferme ?

Comme dans beaucoup de domaines, tout est question de mesure. En matière de matelas, un confort très ferme n’est pas forcément synonyme de bénéfice pour votre dos. Un matelas suffisamment ferme peut assurer un bon maintien de la colonne vertébrale mais celui-ci ne doit pas être trop ferme au risque qu’il vous crée des points de pression au niveau des hanches et épaules.

Quels sont les éléments à prendre en compte pour déterminer la fermeté d’un matelas ?

Le degré de fermeté  qui vous correspond peut-être défini par rapport à votre morphologie (ratio taille / poids). Plus l’indice est élevé plus vous aurez besoin d’un matelas ferme


Un geste simple permet de savoir si le matelas est trop ferme pour vous :
 En position de couchage sur le côté, lorsque vous passez votre main au creux de votre dos et que celle-ci passe trop facilement, c’est que votre matelas ne s’enfonce pas suffisamment et ne s’adapte pas à votre morphologie. Cet espace créé au niveau de vos lombaires peut générer un inconfort.

A contrario si votre coude s’enfonce bien trop dans le matelas c’est qu’il est trop mou, l’enfoncement du coude ne doit pas excéder 3 à 4 cm.

Morphologies différentes, la solution Vitaform

Le choix peut s’avérer d’autant plus difficile lorsqu’on est en couple, et que les deux partenaires n’ont ni la même morphologie, ni le même besoin de confort. Pour l’un ou pour l’autre, un matelas trop souple ou trop ferme peut entraîner des troubles du sommeil. Un inconfort va obliger l’un des deux à se retourner plusieurs fois dans la nuit afin d’ajuster sa position. Un matelas trop mou peut demander plus d’efforts pour se tourner sur le côté par exemple. Or, un dormeur va se retourner en moyenne 40 fois dans une seule nuit. Ce qui peut vite s’avérer dérangeant pour le dormeur lui-même, mais aussi pour son partenaire.

Afin de satisfaire ces couples, il existe un concept de matelas offrant deux duretés différentes de chaque côté du lit. C’est le cas du matelas VITAFORM qui a été créé dans les années 90 et qui est certifié par FCBA. Il est proposé en latex ou en mousse à mémoire de forme. Avec ses deux zones différentes, il va permettre à chaque dormeur de bénéficier d’un confort adapté à sa morphologie dans un seul matelas tout en bénéficiant d’une très bonne indépendance de couchage. Inutile donc d’avoir deux petits matelas séparés.

Si vous faites le choix du latex, la fermeté du matelas sera principalement une question de densité variant de 70 kg/m3 à 85 kg/m3. Chacun aura alors la possibilité de choisir deux densités différentes. Si vous faites le choix de la mousse à mémoire de forme, vous pourrez choisir l’un et l’autre un côté plus ou moins enveloppant en fonction de vos préférences et en variant la portance de la mousse. Ils vont avoir la capacité de soulager le dos, les épaules et la tête et de faciliter la circulation sanguine.

Ce matelas correspondra à toutes les morphologies, et à l’avantage d’être déhoussable et lavable en machine pour un côté plus hygiénique ou pour les personnes sensibles aux allergies.







Articles en relation

Partager ce contenu