Présentation

Découvrez à travers ce blog toute l’étendue de l’univers du sommeil, conseils pratiques, sommeil connecté, santé et bien-être… Le fabricant français Maliterie.com propose son expertise pour décrypter les dernières actualités du sommeil et de la literie.

Découvrez maliterie

Indice capital sommeil

Quelle est la différence entre un cadre à lattes et un sommier à lattes ?

Publié le : 11/04/2018 09:08:14
Catégories : Choisir son sommier , FAQ , Quelle technologie ?

Quelle est la différence entre un cadre à lattes et un sommier à lattes ?

Lorsqu’on renouvelle sa literie, le choix du sommier est tout aussi important que le choix du matelas. Il va notamment représenter 1/3 du confort de la literie et va avoir un rôle sur sa durabilité. En effet, il va permettre d’évacuer notamment la transpiration et l’humidité accumulées durant la nuit dans le matelas, et donc permettre une bonne hygiène de la literie. Des lattes non recouvertes permettront donc d’assurer une excellente aération.

Qu’est-ce qu’un cadre à lattes ?

Le cadre à lattes est formé de quatre tubes reliés entre eux et d’une épaisseur comprise entre cinq et huit cm, principalement en ferraille, et sur lesquels sont fixées les lattes. Un cadre à lattes à l’avantage d’être plutôt compétitif en termes de prix, et pourra s’intégrer facilement et en toute discrétion dans un bois de lit, grâce à son épaisseur peu importante. Néanmoins, il s’agit d’une structure plutôt légère dont la durabilité ne pourra concurrencer celle d’un sommier en bois massif.


Qu’est-ce qu’un sommier à lattes ?

Un sommier à lattes est quant à lui plus épaissa caisse mesure entre dix et quinze cm de hauteur (constituée de deux long-pans et de deux court-pans), solidarisés par une traverse centrale. Il présente l’avantage de pouvoir être mis sur pieds, ce qui, lorsque la finition déco est au rendez-vous, peut éviter un investissement supplémentaire dans un bois de lit. C’est un sommier plus confortable, sur lequel on retrouve fréquemment une qualité de suspension supérieure à celle d’un cadre à lattes. Son aspect décoratif saura en séduire plus d’un. D’un point de vue pratique, le sommier à lattes peut être pourvu d’une toile qui empêchera la poussière de s’infiltrer sous le matelas. Il va également permettre d’éviter d’abîmer votre literie car sa surface lisse va permettre d’éviter les accrochages avec le matelas. Un sommier tapissier va permettre une bonne aération, mais moins efficace qu’avec un sommier à lattes apparentes. Afin de comparer des sommiers entre eux, pensez à vérifier la qualité du bois de la caisse et des lattes, mais également le nombre de lattes présentes dans le sommier car cela va avoir une incidence sur la qualité de la suspension. Enfin, sa structure améliorera également la stabilité du dormeur.

Changer de sommier

Le mieux, lorsque l'on renouvelle son matelas, est de penser à renouveler le sommier par la même occasion. En effet, la suspension d’un sommier va fortement travailler durant ses longues nuits d’utilisation. Au bout de 10 ans, les suspensions de votre literie seront sollicitées environ 150 000 fois sachant que nous changeons de position environ 40 fois dans une nuit. De ce fait, un vieux sommier dont la qualité de suspension n’est plus au rendez-vous augmentera le risque de provoquer un affaissement prématuré sur un matelas neuf.

Lorsqu’on choisit un sommier, il est important de faire attention à la qualité de la suspension. Les lattes doivent avoir une certaine souplesse et mobilité entre elles afin de bien travailler avec le matelas durant les mouvements du corps la nuit. Certains sommiers sont à lattes fixes, sans mobilité, et apporteront au matelas de la fermeté (peu recommandés car trop rigides). D’autres auront une mobilité très importante avec des systèmes de rotules afin de pouvoir travailler avec le matelas dans sa longueur mais aussi sa largeur.

Partager ce contenu