Choisissez votre magasin

L'apnée de du sommeil est-elle grave ?

femme qui dort

LES POINTS CLES

    • L'apnée du sommeil n'est pas incurable, elle se diagnostique et se soigne grâce à la polysomnographie et des appareils
    • Mal soignée, elle entraine des conséquences sur le long terme : problèmes cardiaques, hypertension, maux de tête
    • Pour éviter qu'elle s'aggrave : surveiller son alimentation, faire du sport


Qu’est-ce que l’apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil ou également appelé syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) est un phénomène qui trouble la qualité de sommeil d’une personne et qui peut à terme avoir des conséquences néfastes pour le dormeur. Avoir un sommeil régulier et réparateur est indispensable dans l’amélioration de notre qualité de vie et dans la croissance de nos fonctions cognitives. En France, environ 4% de la population est touchée par ce phénomène.
Ce syndrome se caractérise par un arrêt temporaire de notre respiration dû à l’obstruction de nos voies respiratoires empêchant ainsi une inspiration optimale. Ces pauses respiratoires entraînent des micro-réveils nocturnes qui ont, à long terme, ont des conséquences sévères sur la santé dû au manque de sommeil. Il existe 3 types d’apnée du sommeil chez les personnes :

  • L’apnée centrale du sommeil. C’est une apnée du sommeil plutôt rare qui est occasionnée par une anomalie lors de la respiration contrôlée par le tronc cérébral. Cela concerne donc la région encéphalique.
  • L’apnée obstructive du sommeil. C’est la forme de SAHOS la plus fréquente générée par l’obturation et la compression des voies respiratoires (narines, bouche, gorge et larynx) empêchant ainsi l’inspiration de la personne.
  • L’apnée mixte (apnée centrale et obstructive). Elle combine l’apnée centrale et obstructive. Cela a lieu au cours d’un même épisode d’apnée. La plupart du temps, ce type d’apnée est soignée et traitée comme une apnée obstructive.



L'apnée du sommeil existe-t-elle chez l’enfant ?

Le SAHOS ne touche pas seulement les adultes. Elle peut également atteindre les enfants, souvent âgés de 2 à 6 ans. Environ 2% d’entre eux sont touchés par cette maladie. Dans la plupart des cas, cela est dû à des soucis morphologiques, notamment une taille anormale des amygdales obstruant les voies respiratoires. Il faut donc les retirer pour retrouver un bon sommeil et ne plus faire d’apnée.
Dans des cas plus rares, l’obésité est un facteur qui accentue le risque de SAHOS chez les enfants. Prévenir l’obésité est donc un enjeu majeur afin d’éviter toute complication.

nourisson
Le saviez-vous ?


Développé sous une autre forme, le SAHOS peut s’avérer mortel s’il n’est pas diagnostiqué. Le syndrome d’Ondine, qui concerne principalement les nourrissons, se caractérise par une apnée centrale du sommeil où ces jeunes nourrissons respirent de manière irrégulière. Il peut également se produire un arrêt total de respiration déclenchant une forme grave d’arrêt respiratoire.



Quels facteurs peuvent déclencher ce syndrome ?

L’apnée du sommeil peut être déclenchée par deux principaux facteurs : l’âge et le surpoids. L’âge est la cause principale de l’apnée du sommeil car, plus une personne vieillit, plus ses voies respiratoires perdent en souplesse et rétrécissent et plus elles ont de risque d’être obstruées. Ensuite, le surpoids constitue un deuxième facteur déclencheur de cette maladie et plus précisément l’obésité de par une accumulation de masse graisseuse au niveau du pharynx. Cela forme un rétrécissement des parois des voies respiratoires et donc facilite son obstruction. L’apnée du sommeil peut également être associée au diabète. On note que 60% des patients souffrant de syndromes métaboliques présentent de l’apnée du sommeil (16% sont diabétiques).
Selon une étude, les hommes sont davantage touchés par l’apnée du sommeil que les femmes. Cependant, tous les hommes ayant du diabète ne font pas d’apnée du sommeil. A l’inverse, une femme diabétique (ou non) peut également souffrir d’apnée du sommeil.



Apnée du sommeil : quels symptômes ?

Selon les types d’apnée du sommeil, les symptômes peuvent en être différents. L’apnée du sommeil est souvent révélée par une autre personne. Il est difficile de s’en rendre compte par soi-même. Le ronflement est le premier symptôme concernant l’apnée obstructive, accompagné de somnolence diurne et de fatigue chronique dues aux épisodes de micro-réveils la nuit.
Lié au facteur de l’obésité, voir de l’obésité morbide, le syndrome d’obésité-hypoventilation se caractérise par une respiration trop lente et superficielle. Ce syndrome peut être associé à de l’apnée du sommeil obstructive par rapport aux dépôts graisseux dans les voies respiratoires.
Il est important de prendre l’apnée du sommeil au sérieux afin de le diagnostiquer le plus rapidement possible. Vous devez éviter des conséquences graves à long terme et retrouver un sommeil réparateur la nuit.



Peut-on soigner l’apnée du sommeil ?

L’apnée du sommeil n’est pas une maladie médicale incurable. Le premier diagnostic consiste à enregistrer son sommeil pour écouter sa respiration et évaluer s’il s’agit bien d’une apnée du sommeil. Cela se fait via une polygraphie ventilatoire nocturne. Vient ensuite une batterie d’examens beaucoup plus complets (encéphalogramme…) afin d’enregistrer les rythmes électriques de notre corps. Cela se nomme la polysomnographie.
Pour arrêter cette apnée et retrouver un sommeil de qualité avec l’oxygène nécessaire à la respiration, des machines peuvent être installée dans des chambres. C’est le cas de la ventilation en pression continue ou encore l’orthèse buccale directement posée sur la mâchoire du patient dans le but de dégager les voies respiratoires via l’avancée de la mâchoire.
Si l’apnée est liée au surpoids, la première étape consiste à perdre du poids pour retirer les dépôts de masses graisseuses présentes dans les voies respiratoires.

Bon à savoir


Si vous souffrez d’apnée du sommeil, des études ont prouvé les bénéfices de la thérapie positionnelle qui permettrait de réduire cette apnée. Cela consiste à coudre une balle de tennis dans le dos de votre haut de pyjama afin d’inciter les gens souffrant d’apnée de dormir sur le côté et diminuer le risque d’apnée généralement déclenchée en position dorsale.



Quelles conséquences sur le long terme ?

Si une apnée du sommeil est mal, voire non soignée, elle peut entrainer à long terme des conséquences graves sur la santé et augmenter le risque de troubles neurologiques tels que :

    • Des problèmes cardiaques et cardiovasculaires
    • De l’hypertension artérielle
    • Des accidents vasculaires cérébraux
    • Des accidents domestiques ou routiers dû à la somnolence
    • Des maux de têtes récurrents

Sur le plan psychologique, l’apnée du sommeil peut avoir également des conséquences néfastes telles que l’irritabilité, la
difficulté de concentration et de l’agressivité.



  • Eco

    -25%
    Ensemble literie latex CELESTE + L11
    La fermeté d'un matelas latex avec sommier à lattes tapissier déco

    À partir de

    Prix constaté : 1 279 €
    959,40 €
    Ensemble fixe céleste + l11

    Voir le
    produit
  • Eco

    -25%
    Ensemble literie ressort et latex COSMOS + L11
    Un matelas ferme à l'accueil moelleux avec son sommier tapissier à lattes souples

    À partir de

    Prix constaté : 1 159 €
    869,40 €
    Ensemble fixe cosmos + l11

    Voir le
    produit
  • Eco

    -10%
    Ensemble literie latex ATLANTIC + L11
    Matelas 100% latex ferme avec sommier à lattes souples tapissier ou déco

    À partir de

    Prix constaté : 959 €
    860,25 €
    Ensemble fixe atlantic + l11

    Voir le
    produit

Conseil & astuces pour prévenir l’obésité
  • Limiter la prise de repas trop riches en graisses saturées, sucre et sel
  • Éviter la consommation régulière d’alcool
  • Avoir une alimentation diversifiée (glucides, protéines…) et équilibrée
  • Pratiquer une activité physique régulière. La pratique du sport a des effets bénéfiques sur la santé tant sur le plan mental que physique. Cependant, il n’est pas recommandé de pratiquer un sport trop tard le soir car les muscles seront trop stimulés. A savoir : pour favoriser un bon endormissement, les muscles doivent être relaxés et détendus.


Articles en relation