La garantie est-elle vraiment importante pour une literie ?

Publié le : 19/01/2018 15:50:50
Catégories : FAQ , Literie au quotidien

La garantie est-elle vraiment importante pour une literie ?

Lors de l’achat d’une nouvelle literie, il est toujours préoccupant de déterminer sa qualité et sa durabilité, mais aussi de quelle façon nous sommes protégés par les éventuels risques.

Quel que soit la matière du matelas choisi, celui-ci s’use de manière progressive au fil du temps et aura toujours une durée limitée. La garantie ne couvrira donc pas l’usure naturelle du matelas.

L’usure naturelle du matelas

Il faut savoir que nous perdons en moyenne 0.5 litres d’eau chaque nuit. Il faut donc déjà s’imaginer qu’au bout de 10 ans, l’hygiène ne votre matelas n’est plus ce qu’elle était, même avec un entretien régulier. De même, au bout de 10 ans, les suspensions de votre literie seront sollicitées environ 150 000 fois sachant que nous changeons de position environ 40 fois dans une nuit. Selon la technologie et la qualité de votre matelas, celui-ci durera plus ou moins longtemps. De même, un matelas bien entretenu sera susceptible de durer sans subir de déformations. Un matelas doit être protégé et aéré quotidiennement afin de limiter la prolifération des acariens et évacuer la transpiration qui s’est accumulé durant la nuit.

L’importance du sommier

Lors du renouvellement de votre matelas, il est préférable de changer de sommier en même temps, ou du moins de bien le vérifier. Un matelas neuf se dégradera rapidement si le sommier est usagé. Afin de le vérifier, vous pouvez placer un tasseau sur la longueur des lattes et constater si certaines sont plus plates que d’autres. Vous pouvez appuyer sur une partie du sommier très sollicitée (au niveau du bassin ou des épaules) puis sur une partie peu soumise aux pressions (au niveau des pieds). Si la différence de souplesse est sensible, le sommier est à changer.

La qualité du sommier aura donc un rôle dans les conditions de la garantie relative à l’achat d’un nouveau matelas. D’ailleurs, on peut constater que chez certains fabricants, la durée de la garantie est augmentée si l’on procède à l’achat d’un ensemble matelas et sommier : il est considéré qu’il y aura moins de risques de déformations du matelas avec un sommier neuf.

Ce que prend en compte la garantie

La garantie protège contre les défauts éventuels de matériau ou de fabrication. De manière générale, ses défauts sont assez rares sur des matelas de bonne qualité et qui seront certifiés par des labels tels que « Belle Literie ». Il est également constaté que cela se produit de manière très rapide s’il s’agit d’un défaut de matière première ou de fabrication. De tels défauts se constatent facilement à l’œil nu si un creux au niveau du matelas apparait de manière prématurée.

Les différents types de garantie

Il faut être vigilent lors de l’achat afin de déterminer les conditions et ce qu’assurera réellement la garantie. C’est particulièrement vrai lorsque la garantie s’étant sur une longue durée. Certaines garanties s’appliquent au « prorata temporis » et n’est pas forcément précisé par certains vendeurs, ce qui perd de son intérêt. Cette notion de « prorata temporis » signifie tout simplement que, si la garantie est applicable, on ne vous fournira pas automatiquement un matelas neuf, mais que l’on vous remboursera partiellement en tenant compte de l'usure normale du matelas.

Il ne faut pas oublier qu’une literie reste un produit d’hygiène, et qu’au bout d’une dizaine d’année, il est préférable de la remplacer car celle-ci n’assurera plus le même maintien. De même, les propriétés hygiéniques ne seront plus les mêmes. Il est donc préférable de se méfier lorsque certains garantissent la literie plus de 10 ans, et de vérifier que cela n’est pas simplement un argument de vente.

Articles en relation

Partager ce contenu