Présentation

Découvrez à travers ce blog toute l’étendue de l’univers du sommeil, conseils pratiques, sommeil connecté, santé et bien-être… Le fabricant français Maliterie.com propose son expertise pour décrypter les dernières actualités du sommeil et de la literie.

Découvrez maliterie

Indice capital sommeil

Comment choisir son matelas et sommier ? Comment bien les associer ?

Publié le : 24/04/2018 16:40:06
Catégories : Choisir son matelas , Choisir son sommier , FAQ

Comment choisir son matelas et sommier ? Comment bien les associer ?

Un matelas et un sommier sont indissociables c’est pour cela qu’il est conseillé de bien choisir son ensemble de literiele matelas se charge du confort alors que le sommier se charge du soutien et de la durabilité de l’ensemble.

PUIS-JE METTRE MON MATELAS AU SOL ?

C’est fortement déconseillé. Dans une literie, le sommier assure le tiers de la suspension de l’ensemble matelas / sommier. Aussi, un matelas posé à même le sol supportera à lui seul les mouvements des dormeurs et va donc se détériorer beaucoup plus rapidement. De plus, l’air ne pouvant pas circuler sous le matelas, le risque de moisissure est là aussi plus important, sans compter les problèmes liés à la poussière et aux acariens.


LA PLANCHE SOUS LE MATELAS EST-CE UNE BONNE IDÉE ?

Surtout pas ! Si votre matelas se creuse, ou que vous ressentez fréquemment un mal de dos au réveil, la planche ne fera qu’accentuer ce phénomène. En effet, elle va avoir pour effet de durcir davantage la suspension de votre matelas qui n’assure déjà plus son rôle de maintien.

Ainsi, les pressions exercées par votre corps (tête, épaules, lombaires, dos, cuisses, etc.) rendront votre matelas parfaitement inconfortable puisque celui-ci n’épousera plus votre morphologie.

Vos mouvements sont absorbés par le matelas alors que le sommier sert, quant à lui, à amortir l’ensemble. Il est conseillé également de choisir un bon nombre de lattes. Si vous avez tendance à avoir chaud la nuit, il faut opter pour un sommier à lattes apparentes. Il apportera une bonne ventilation. Le nombre de lattes sera également à privilégier si vous souhaitez un bon soutien.

Là encore, il y a le choix entre différents types de lattes :

Les lattes passives ou fixes sont dépourvues de suspension donc ferme à très ferme pour le soutien. La largeur des lattes doit être proportionnelle avec la largeur des espaces vides pour optimiser le confort et la ventilation. Il est souvent tapissier et recouvert. C’est plutôt un sommier basique mais robuste.

Les lattes actives ou encore “lattes avec suspensions” sont élaborées avec du bois souple. Optez pour du hêtre multiplis (plus résistant). Elles se dotent ainsi d’une très bonne élasticité et s’adaptent plus facilement à vos mouvements au cours de la nuit. Certains sommiers à lattes actives sont dotés de curseurs de fermetés permettant d’adapter la souplesse ou la fermeté au niveau des zones sensibles (dos épaules).

Le sommier tapissier est également très courant Il peut être conçu à base de ressorts ou de lattes fixes ou passives. Cependant, il se distingue par le textile (tapissier) qui le recouvre. Le tissu joue un rôle de protection ainsi que de décoration, certains fabricants vous proposent même différentes couleurs pour assortir avec votre décoration. Le principal inconvénient d’un sommier tapissier est qu’il est moins aéré. Nous déconseillons son usage si vous souffrez de troubles respiratoires ou d’allergies.

 

Différentes associations matelas / sommiers sont possibles :

Selon le choix du matelas, un type de sommier est préférable (rien n’est obligatoire).

Par exemple, pour un matelas en mousse à mémoire de forme, il serait fortement déconseillé d’y associer un sommier à lattes passives, celui-ci étant beaucoup trop rigide pour un bon soutien général, mais plutôt un sommier à lattes apparentes ou encore un sommier à plots. Il s’agit ici de la nouvelle technologie de suspension qui va, à terme, complètement remplacer les lattes.

Pour un matelas en ressorts ensachés par contre, il serait là plus judicieux de l’associer à un sommier plus ferme, afin d’éviter un double effet de rebondit. Un sommier tapissier, ou à lattes apparentes ferait très bien l’affaire, et la durée de vie n’en serait que rallongée.

Enfin, si vous optez pour un modèle de matelas en 100% latex, en fonction de la densité du matelas et de votre tolérance au chaud, vous pourrez choisir soit un sommier à lattes apparentes, soit un modèle à plots.

N’hésitez pas lors de votre passage en magasin à demander au conseiller qui vous reçoit d’associer le matelas avec le sommier qui vous conviendrait le mieux afin de tester l’ensemble de la literie en conditions réelles.

Articles en relation

Partager ce contenu