Quel sommier choisir ?

Publié le : 18/03/2019 09:51:50
Catégories : Choisir son sommier , Quelle technologie ?

Quel sommier choisir ?
Vous pensez que choisir un nouveau sommier est un véritable casse-tête ? Rassurez-vous nous sommes là pour vous aider à y voir plus clair !

Tout d’abord, vous devez comprendre quelle est l’utilité d’un sommier. Il ne s’agit pas d’un accessoire sans importance, le sommier va vous servir à assurer un bon maintien ainsi qu’une bonne suspension de votre literie. Selon le type de matelas, votre morphologie ou bien l’usage que vous comptez en faire, le choix d’un sommier doit s’opérer selon des critères bien spécifiques que nous allons vous détailler ci-dessous.

Quels sont les différents types de sommiers ?

Vous les connaissez sans doute déjà, les sommiers tapissiers comptent parmi les plus répandus car ils sont présents sur le marché depuis de nombreuses décennies. Leurs suspensions à lattes passives ou actives (avec réglages) les rendent très robustes dans le temps. Ils sont recouverts par une toile anti-poussière ainsi qu’une toile en microfibre pour la finition. Leur appellation « tapissier » provient du fait qu’ils sont entièrement recouverts de tissu pour que vous ne puissiez pas voir les lattes.

Ensuite, il y a les sommiers à lattes apparentes. Il en existe un très grand nombre. L’important lorsque vous choisissez ce type de sommier est de bien vous assurer que le nombre de lattes soit le plus important possible (à partir de 26 lattes en longueur de 190 cm et 28 lattes en 200 cm) et que l’espacement inter-lattes soit lui le plus réduit possible. Plus il y a de vide entre chacune des lattes, plus vous prenez le risque que votre matelas s’abîme et s’use plus rapidement. Selon les modèles, ils peuvent vous apporter certaines spécificités supplémentaires non négligeables comme par exemple la présence de curseurs de fermeté pour le renforcement des lombaires. En plastiques coulissants, ils servent à raffermir ou assouplir selon vos souhaits la dureté de la suspension du sommier dans la partie du bassin. Vous pouvez aussi trouver des lattes en zone épaules ajourées ou perforées pour vous apporter un confort plus souple à cet endroit, de sorte que, lorsque vous êtes positionné sur le côté, votre épaule ne vienne pas s’écraser contre le matelas et provoquer ainsi des douleurs à l’articulation.

Enfin, peu connu mais présents depuis quelques années, les sommiers à plots ont fait leur apparition avec leur nouvelle technologie très prometteuse. Ces plots, plus nombreux que les lattes sur un sommier de même taille, sont conçus en hytrel. C’est une matière plastique chauffée à très haute température permettant une adaptation morphologique sans précédent avec un soutien point par point. Leur longévité s’accroît car il s’agit d’une matière qui, contrairement aux lattes, ne peut pas se briser. Un sommier à plots qualitatif doit contenir entre 110 et 140 unités pour un couchage de 160x200 et être doté de certains plots réglables au niveau de la fermeté comme les curseurs de fermeté pour le renfort des lombaires sur les sommiers à lattes.

Quel sommier pour quel matelas ?

Vous vous demandez certainement quel sommier vous devez choisir parmi ces 3 versions ?

Il existe effectivement un lien entre le modèle de sommier que vous devez choisir et le type de matelas que vous souhaitez y associer. Par exemple les matelas en mousse à mémoire de forme ou mousse viscoélastique sont fréquemment associés à un sommier à plots car le soutien est plus précis. Les plots créent une synergie avec la mémoire de forme pour mieux soulager les différents points de pression de votre corps et pour assurer une grande longévité du produit.

Les sommiers à lattes apparentes vous sont proposés avec des matelas en latex ou en ressorts ensachés car ils s’assurent une bonne résilience de la suspension et donc un bon confort par extension.

Enfin, les sommiers tapissiers correspondent à un bon produit lorsque vous êtes à la recherche d’un plus petit budget et d’un sommier en harmonie avec la décoration de votre chambre.

Articles en relation

Partager ce contenu