Comment bien choisir son matelas en mousse à mémoire de forme ?

Publié le : 15/03/2019 13:06:06
Catégories : Choisir son matelas , FAQ

Comment bien choisir son matelas en mousse à mémoire de forme ?
Afin de réaliser le bon choix, il faut d’abord commencer par comprendre ce qu’est la mousse à mémoire de forme. Celle-ci est également nommée dans le domaine de la literie, mousse viscoélastique de par sa faculté à s’adapter à différentes formes.

QU’EST CE QUE LA MOUSSE À MÉMOIRE DE FORME ?

Le concept de la mousse à mémoire de forme s’est développé dans le cadre de la recherche spatiale afin d’optimiser la sensation des astronautes lors des décollages des fusées, car la poussée est telle, que le corps est soumis à une incroyable pression. Depuis, elle a été adaptée à un usage civil et notamment dans notre cas de figure à un matelas à mémoire de forme. 

Cette matière est en partie recommandée par des kinésithérapeutes ainsi que des ostéopathes car elle allège les différents points de pression que vous pouvez ressentir sur votre corps, notamment au niveau du dos, tant au niveau des omoplates, que des lombaires. 
Son fonctionnement est simple : la mousse va venir capter la chaleur de votre corps afin de pouvoir réagir et créer une sorte de moule tout autour de vous. C’est donc grâce à l’interaction des 37° Celsius et de la visco élasticité de la mousse que le matelas va pouvoir vous accueillir très confortablement et ainsi vous apporter un effet cocooning très appréciable. 

Comme cette matière s’adapte à tous les niveaux de votre corps, il n’est pas nécessaire qu’elle soit pourvue de différentes zones de confort (ou zones de soutien), comme sur des matelas en latex ou en ressorts ensachées combizones. 

Pour bien comprendre, il faut aussi garder en tête, qu’un matelas en mousse à mémoire de forme n’est jamais composé uniquement de cette matière. Effectivement, il y a un toujours un « socle » sous la mousse viscoélastique qui souvent est constitué de mousse polyuréthane haute densité de 35kg/m3 ou bien de ressorts ensachés. Si un matelas était uniquement constitué de mousse à mémoire de forme vous sentiriez au bout d’un certain temps installé dessus, le sommier qui se situe en dessous. C’est pourquoi, ce « socle » est indispensable du bon fonctionnement du matelas. C’est également ce qui rend les matelas de cette gamme particuliers au niveau du couchage car il n’est pas possible de les retourner. Si cela se produisait, vous dormiriez sur la face mousse polyuréthane ou bien des ressorts ensachés, et la précieuse matière qu’est la mémoire de forme se retrouverait en dessous et serait inutilement « écrasée ». 

LES CRITÈRES DE CHOIX DE LA MOUSSE MÉMOIRE DE FORME

Un bon matelas en mousse à mémoire de forme se choisit donc de la manière suivante : 
- Il faut veiller à ce que l’épaisseur supérieure de mousse à mémoire de forme du matelas soit au minimum de 8 cm, voire davantage -> 12 cm, mais pas en deçà si vous souhaitez vous assurer d’un bon confort ainsi d’une excellente longévité
- Bien vérifier que la densité de la mousse viscoélastique soit au minimum de 85kg/m3
- Pour un souci d’hygiène, il existe des housses pouvant se déhousser et se laver en machine pour détruire tous les acariens et résidus de peaux mortes contenant des germes pathologiques. C'est le cas du matelas à mémoire de forme et personnalisé Vitaform®.

Si vous réunissez tous ces critères, vous vous assurerez d’un excellent soutien et d’un confort de votre matelas et lui apporterez durabilité. 
Le dernier point à aborder, et non des moindre, est que la mousse à mémoire de forme absorbe la chaleur extérieure et à tendance à stocker et restituer la température emmagasinée. Afin de pallier ce léger inconfort, pensez à choisir un modèle qui soit doté de matériaux capables d’évacuer cette sur-température. Il existe des traitements comme le Thermic® qui assurent la réduction de la chaleur accumulée dans le matelas. 

Articles en relation

Partager ce contenu