ACTUS DU SOMMEIL ET DE LA LITERIE - 12/12/2014

Bien dormir favorise une meilleure mémoire

 

Sommeil et mémoirel

On le sait, le sommeil est indispensable à la récupération de notre corps et à notre organisme. Il a également une influence majeure sur notre mémoire. Découvrez comment une bonne nuit de sommeil renforce notre mémoire.

La mémoire a un rôle essentiel dans le développement des compétences ou l’acquisition de nouvelles connaissances. L’étude des différentes phases du sommeil permet de mieux comprendre le fonctionnement de la mémoire lorsque nous dormons. Ces différentes phases jouent un rôle sélectif sur notre capacité de mémorisation :

De l’endormissement jusqu’au sommeil profond

Lors de ces premières phases de sommeil, l’organisme fabrique des anticorps et l’hormone de croissance. La mémoire déclarative, faite de nos souvenirs et de nos connaissances, se consolide.

Le sommeil paradoxal

Cette dernière phase du sommeil représente 20% d’une nuit complète de sommeil. Elle développe la mémoire procédurale qui gère nos habiletés motrices et perceptives. Cette mémoire dite à long terme ancre les souvenirs et permettent notamment l’exécution de séquence gestuelles.


Le sommeil paradoxal nous est essentiel dans la gestion de nouvelles informations. Notre activité cérébrale est plus dense, nos muscles détendus, le pouls et la respiration sont irréguliers. Durant cette phase, nos rêves se composent d’un mélange de faits vécus, de situations imaginaires et d'émotions fortes. Le cerveau enregistre des associations entre des événements et des émotions.


L’impact d’un manque de sommeil sur notre mémoire.

Plus le sommeil est long, plus la mémorisation est forte. Une bonne et longue nuit de sommeil permet ainsi de bien enregistrer toutes les informations de la journée. Se coucher tôt est d’ailleurs conseillé aux enfants et favorise leur apprentissage scolaire.

Un adolescent qui ne dort pas suffisamment a une capacité de mémorisation équivalente à une personne âgée. Il ne pourra pas bien assimiler et mémoriser ce qu’il a appris dans la journée. Son aptitude à acquérir des informations est altérée par le manque de sommeil.

Une sieste, suffisamment riche en sommeil profond, permet également de restaurer des capacités d’acquisitions optimales.


Quelques conseils pour favoriser votre sommeil et votre mémoire

On l’a vu, un long sommeil permet de mieux faire travailler votre mémoire.
Vous pouvez favoriser votre sommeil avec quelques règles d’hygiène de vie simples :

  • Diminuez les excitants avant de dormir comme le café, l’alcool, le tabac… à remplacer plutôt par des tisanes
  • Maintenez des heures de repas fixes et évitez de manger trop lourd.
  • Évitez les activités physiques en fin de soirée avant de dormir
  • Évitez de prendre un bain trop chaud juste avant d’aller vous coucher
  • Maintenez des heures de coucher et de lever constantes
  • Évitez une activité intellectuelle intense prolongée tard dans la nuit
  • Tentez de vous relaxer pour éviter toute anxiété et tension nerveuse avant de dormir.
  • Créez une atmosphère calme propice au sommeil
  • Ajustez la température de votre chambre pour qu’elle soit fraîche (19°)
  • Choisissez une literie adaptée à votre façon de dormir.

Article rédigé par Mélanie du magasin de Maliterie.com Paris 15e