Présentation

Découvrez à travers ce blog toute l’étendue de l’univers du sommeil, conseils pratiques, sommeil connecté, santé et bien-être… Le fabricant français Maliterie.com propose son expertise pour décrypter les dernières actualités du sommeil et de la literie.

Découvrez maliterie

Indice capital sommeil

Comment protéger son matelas ?

Publié le : 29/03/2018 17:54:35
Catégories : FAQ , Literie au quotidien

Comment protéger son matelas ?

Protéger son matelas est indispensable afin d’optimiser la durée de vie de sa literie et de maximiser la qualité du sommeil. De plus, un matelas tâché, même en excellent état ne sera pas repris sous garantie la plupart du temps. Ainsi, il vous faudra le protéger à l’aide d’un protège matelas et d’un drap housse

On peut les retrouver dans divers tissus : coton, soie, lin, polyester... De même, les protèges matelas peuvent être imperméables mais attention aux doublures plastifiées qui ne sont pas forcément agréables au toucher ou qui ont tendance à produire des bruits de frottements contre le matelas. L’autre principal inconvénient de ce type de protège matelas est qu’il empêche la ventilation de votre literie. Nous vous conseillons plutôt une alèse 100% coton molletonné, que vous pourrez également faire bouillir à 95 °C pour faire disparaître d’éventuelles tâches.


Découvrez notre article dédié au "Choix du linge de lit" pour en savoir plus.

Certains matelas disposent déjà d’une enveloppe déhoussable pour de meilleures possibilités d’entretien et d’hygiène. C’est le cas de notre VITAFORM par exemple (dont la housse est lavable à 30 °C en machine).

Les bons réflexes pour protéger son matelas

Certains gestes quotidiens vont également servir à préserver l’état de votre matelas : aérer votre chambre au minimum 15 minutes par jour, maintenir une température de 18°C et passer l’aspirateur entre les lattes et en dessous du sommier. Contrairement aux idées communément admises, évitez de faire votre lit le matin.  Cela empêche la ventilation, emprisonne l’humidité et les acariens disposent alors d’un terrain idéal de prolifération.

 Nous conseillons un retournement tête-pied régulier afin d’éviter les affaissements de matière sur votre matelas. Pensez également à le retourner (si votre matelas le permet) sur son autre face afin de bénéficier de meilleures propriétés de conservation de la chaleur ou de ventilation par exemple.

L’article suivant vous apportera davantage d’informations sur "la fréquence à laquelle retourner votre matelas".

Le surmatelas : une autre approche

L’ajout d’un surmatelas permet également d’empêcher la salissure de votre matelas. Cet accessoire améliore sensiblement l’hygiène de votre literie car l’eau évacuée par votre corps pendant le sommeil n’est plus absorbée par votre matelas. Un surmatelas est également plus simple à nettoyer de par son moindre encombrement. Vous pouvez par exemple le laver à sec au pressing, ou le déhousser pour un entretien facilité si le produit le permet. Cependant, gardez à l’esprit que le surmatelas modifiera l’accueil de votre couchage.

Vous pouvez vous référer à l’article suivant pour plus d’informations sur le rôle d’un surmatelas.

Des housses intégrales pour nos matelas

Il existe également des housses de matelas intégrales qui vont totalement envelopper le matelas. Si ce type de produit est susceptible de vous intéresser, assurez-vous que la matière qui le compose permette à l’air de circuler. Dans le cas contraire, vous risquez simplement d’emprisonner de l’humidité et des acariens dans le matelas, ce qui serait contre-productif. Il peut malheureusement arriver que le matelas se salisse malgré toutes les précautions que vous prenez pour le garder propre.

Si cela vous arrive, voici quelques conseils pour bien le nettoyer.

Articles en relation

Partager ce contenu