Guide d'achat

Oreiller ferme ou moelleux, que choisir ?

Vous souhaitez changer votre oreiller mais vous hésitez entre un confort mi-ferme et moelleux ? Vous n’avez pas d’idées sur ce qui peut vous correspondre ? Ou bien vous avez tout simplement envie d’un oreiller confortable ? Voici quelques conseils pour répondre à vos questions.

oreiller ferme

1. Pourquoi est-il important de bien choisir son oreiller ?  

Nous passons un tiers de notre vie à dormir, il est donc essentiel de bien choisir sa literie. Le matelas (140x190, matelas 140x200, 160x200...) et le sommier sont des éléments importants du sommeil mais n’oublions pas notre cher oreiller !

Caché derrière notre nuque, cet élément est fondamental car il favorise un sommeil de qualité et surtout réparateur. De plus, il aide à soulager certains troubles musculosquelettiques comme les douleurs au cou, aux épaules, à la nuque ou bien à la colonne vertébrale.

Les trois critères à prendre en compte lors de l’achat de votre oreiller sont les suivants :

- Vos habitudes de sommeil

- Vos préférences de confort

- Potentielles allergies

Bon à savoir : certains oreillers usés peuvent être la cause de tensions cervicales ou bien d’allergies car avec le temps et l’usure l’oreiller perd de son soutien et laisse s’accumuler les microbes. Il est donc bon de changer son oreiller tous les deux ans environ afin de préserver la qualité de son confort.

2. Les types de confort d’oreillers

A ne pas confondre lors de votre choix d’oreiller : l’accueil et le maintien. Le maintien représente plutôt la capacité de l’oreiller à garder un alignement entre la tête et la colonne vertébrale. L’accueil, quant à lui, est la première impression que l’on va ressentir lors de l’essai d’un oreiller, autrement dit le confort instantané.

Depuis les anciens oreillers à plumes de canard ou plumettes et les historiques oreillers duvet, l’offre s’est étoffée et modernisée. On propose aujourd’hui des oreillers de forme carré, rectangulaire, ou bien étoilée au meilleur confort avec un large choix de technologies qui s’offre à vous.

Voici quelques informations sur chaque type de confort :

Les oreillers souples

Les oreillers souples

Ah l’oreiller souple ! On croirait s’endormir sur un nuage. Généralement peu épais (en raison de son garnissage beaucoup moins dense), ce type d’oreiller vise à apporter un soutien plutôt équilibré et un confort douillet.

Cet oreiller est parfois trop mou pour certains dormeurs. Il est déconseillé aux personnes qui souffrent de douleurs au niveau du dos et des cervicales car le maintien de la tête n’est pas suffisant.

Les oreillers moelleux

Les oreillers moelleux

Légèrement plus ferme que l’oreiller souple, l’oreiller moelleux s’adapte aisément à votre morphologie. Généralement très confortable, il a tendance à envelopper l’ensemble tête/cou/épaules. Il est composé d’une technologie qui convient au plus grand nombre d’entre nous. Mais malgré cela, il ne convient pas aux dormeurs souffrant de tensions musculaires et autres douleurs du haut du corps.

Parmi les différents oreillers moelleux, nous vous recommandons le modèle Microgel en fibres creuses siliconées de chez Maliterie et son enveloppe percale.

Les oreillers fermes et ergonomiques

Les oreillers fermes et ergonomiques

Essentiellement faits de latex ou de mousse à mémoire de forme, les oreillers ergonomiques s’adaptent au poids de la tête du dormeur et permettent donc aux muscles de se décontracter et de se détendre.

Ce type d’oreiller épouse à la perfection le cou et la tête notamment s’il est composé de 100% latex d’origine naturelle. C’est également le cas pour les oreillers fermes en mémoire de forme. Cette technologie naturellement ferme est parfaite pour les maux de dos et autres douleurs au cou. De plus, elle maintient la position naturelle de la nuque. Un oreiller ferme n’est pas obligatoirement « ergonomique ». Chez Maliterie, nous fabriquons des oreillers au confort ferme 100% latex et des modèles en mousse mémoire de forme (rectangulaire ou de forme étoilée) de qualité supérieure.

Bon à savoir : pour les petits gabarits, les oreillers souples ou moelleux seront plus adaptés à votre morphologie. A l’inverse, pour les dormeurs de plus grande carrure, un oreiller ferme est plus approprié. Le choix du modèle assure le maintien nécessaire à votre tête et votre cou.

Découvrez l’oreiller ergonomique 100% latex d’origine naturelle de Maliterie et sa gamme d’oreillers au confort ferme et enveloppant.

Notre sélection d’oreillers pour des nuits enchantées

  • Oreiller latex ergonomique
    Un oreiller pour le bien de votre dos et de votre cou

    À partir de

    Prix constaté : 119 €
    69 €

    Oreiller latex ergonomique


    Voir le
    produit
  • Oreiller mémoire de forme Aeropur
    Un excellent maintien de votre cou et de votre nuque

    À partir de

    Prix constaté : 139 €
    79 €

    Oreiller mémoire de forme aeropur


    Voir le
    produit
  • Oreiller confort microgel
    Le moelleux de la fibre Microgel effet duvet de plumes dans son enveloppe percale

    À partir de

    Prix constaté : 49 €
    29 €

    Oreiller confort microgel


    Voir le
    produit

3. Quel confort choisir en fonction de ses habitudes ? 

Très souvent un dormeur choisi son oreiller en fonction de sa fermeté mais il est aussi très important de prendre en compte ses habitudes de sommeil. En effet, la position dans laquelle vous dormez est également très importante. Qu’importe la position de couchage, votre colonne vertébrale doit toujours être en alignement avec votre tête.

Je dors sur le dos : oreillers fermes ou ergonomiques

Je dors sur le ventre : oreillers moelleux

Remarque : lorsque l’on dort sur le ventre pour que la tête reste toujours dans l’alignement de la colonne vertébrale, l’oreiller doit être le plus bas possible. Seul un oreiller moelleux s’adapte à ce critère car il ne créé par de cambrure contrairement aux oreillers plus fermes.

Je dors sur le côté : oreillers fermes ou ergonomiques

Remarque : lorsque l’on dort sur le côté, le corps cherche un équilibre et les oreillers fermes ou ergonomiques apportent cet équilibre parfait grâce au maintien qu’ils procurent.

Je bouge beaucoup : plusieurs oreillers sont conseillés afin de conserver un maintien dans toutes les positions  

le conseil maliterie

Conseil 1 : évitez les oreillers pour les bébés

Les traversins et les oreillers ne sont pas recommandés pour les jeunes enfants (-18 mois) par mesure de sécurité. Mais passé les 18 mois, vous pouvez opter pour un oreiller en fibres synthétiques.

Conseil 2 : essayez toujours votre oreiller avant de l’acheter

Cela peut paraître évident mais l’achat d’un élément aussi essentiel que l’oreiller, nécessite une attention toute particulière.

Conseil 3 : sachez vous séparer de votre oreiller

La durée de vie d’un oreiller est estimée à 2 ans. Au-delà de ces deux années, l’oreiller perd de sa qualité et de sa fermeté. Il n’est alors plus bénéfique pour vous et peut alors provoquer des douleurs dans le haut du corps.